Accueil

Mon Top des Carrés Potager

Résistence et rendu du bois - Volume - Facilité montage
Carré de potager en bois traité Cardon 120
Teinte et ses lignes épurées - facilité du montage et les vis en inox anti oxidant.
Burger 528 Carre Potager
Taille - Esthétique et vis anti-oxidant
Burger 434 Up Carré Potager 3 Étages
Résistance - Régulation iso-thermique - Facilité de montage
Botanyland Table Potagère Greenland de 120x60x75 cm. pour Terrasses...
Solidité - Hauteur - L’étagère inférieure
Burger 14 Gariguette Carré Potager Surélevé
Carré de potager en bois traité Cardon 120
Burger 528 Carre Potager
Burger 434 Up Carré Potager 3 Étages
Botanyland Table Potagère Greenland de 120x60x75 cm. pour Terrasses...
Burger 14 Gariguette Carré Potager Surélevé
-
-
-
Résistence et rendu du bois - Volume - Facilité montage
Carré de potager en bois traité Cardon 120
Carré de potager en bois traité Cardon 120
-
Teinte et ses lignes épurées - facilité du montage et les vis en inox anti oxidant.
Burger 528 Carre Potager
Burger 528 Carre Potager
Taille - Esthétique et vis anti-oxidant
Burger 434 Up Carré Potager 3 Étages
Burger 434 Up Carré Potager 3 Étages
-
Résistance - Régulation iso-thermique - Facilité de montage
Botanyland Table Potagère Greenland de 120x60x75 cm. pour Terrasses...
Botanyland Table Potagère Greenland de 120x60x75 cm. pour Terrasses...
-
Solidité - Hauteur - L’étagère inférieure
Burger 14 Gariguette Carré Potager Surélevé
Burger 14 Gariguette Carré Potager Surélevé

 

 Un carré potager, c’est quoi exactement ?

Vous aimez jardiner ? Pourquoi ne pas faire un carré potager chez vous et y planter différentes sortes de légumes. Ainsi, vous aurez à votre disposition des légumes frais toute l’année. Cette méthode de culture, facile à réaliser, est à la fois esthétique et pratique. Pour ce faire, il suffit d’un endroit éclairé, ensoleillé et aéré.

Si l’idée de planter ses propres légumes vous est-elle déjà venue en tête et que vous ne savez pas trop comment faire, un carré potage est la solution. Popularisé par un jardinier américain, Mel Bartholomew, cette technique permet de planter chez soi, sur un petit espace disponible. C’est dans son ouvrage intitulé « Square Foot Gardening » qu’il a mis à la connaissance du public le potager en carrés.

Cette méthode est extrêmement simple et facile à réaliser. Le principe est de cultiver dans des carrés surélevés, d’où son nom, chaque côté de 1,20m qui est divisés en petites cases de 30cm. On a ainsi 16 emplacements par carré, soit 1,5 m² d’espace de culture.

 

 Carré potager : pour débuter, qu’est-ce qu’il faut faire ?

Un carré potager est une technique de plantation ne nécessitant que peu de moyens. Et pourtant, vous pourrez y planter différentes variétés de plantes, de légumes, et même de fruits. Le tout, dans un seul carré de ce type. Comment faire me diriez-vous ? Eh bien, en suivant ces quelques conseils.

Contrairement à une plantation classique, cette technique ne nécessite pas un énorme investissement en temps et en argent. Vous serez étonné de savoir à quel point c’est facile. Alors, pas besoin d’être un jardinier expérimenté pour réaliser un carré potager. Tout ce qu’il faut, c’est d’avoir la patience, de l’envie et bien sûr, des efforts pour bien prendre soin des légumes.

  • Tout d’abord, vous devriez avoir suffisamment d’espace pour permettre à votre plantation de se développer. Une surface de 2 x 2 m ou de 1,5 m² pourrait suffire. Enfin, pour commencer, cela irait, à moins que vous ne souhaitiez avoir toutes les variétés de légumes à la maison. Dans ce cas, pensez à un endroit plus spacieux ;
  • Ensuite, il faut que l’endroit de votre choix soit aéré et qu’il soit illuminé par la lumière du soleil. C’est un facteur essentiel car, pour se développer, une plante a toujours besoin de la lumière du soleil, autrement, elle va faner. Le mieux, c’est d’opter pour la terrasse, le balcon ou le jardin. Ne pensez surtout pas à réaliser votre carré potager dans le sous-sol, sinon vous serez bien déçu ;
  • Puis, réunissez tous les matériels nécessaires pour la construction des carrés et des châssis en bois. Vous aurez alors besoin de quelques planches en bois, quatre de même longueur environ et de fils pour délimiter chaque carré. Mais également du gravier pour les allées, et bien sûr de terre et de terreau pour remplir chaque carré ;
  • Finalement, choisissez bien les variétés de plantes ou légumes que vous aimeriez cultiver. Sachez qu’il existe des légumes qui ne doivent pas se mêler avec d’autres types de plantes. Il y a aussi le fait que certaines variétés de légumes poussent plus rapidement que d’autres. C’est pourquoi il ne faut pas les mélanger. Il y a aussi le paramètre de la saison. Il est alors préférable de planifier la plantation pour permettre un meilleur développer.

Une petite idée de ce que vous pourriez mélanger dans un carré potager : ne mettez pas les tomates au voisinage des choux, préférez le basilic ou le radis pour éviter les problèmes. Il serait impossible de lister toutes les incompatibilités de culture, mais je vous conseille de visiter les fiches techniques spécialisées dans le jardinage pour vous orienter ou un spécialiste.

 

 Les erreurs à éviter pour un carré potager

Comme tous les types de plantation, un carré potager nécessite un minimum d’entretien. Faites attention à ne pas oublier de surveiller des plantes. Même si les légumes peuvent pousser sans s’en occuper, vous devez déceler le moindre signe de maladie ou de carence. Si par exemple, il y a des tâches sur le feuillage et que les légumes ne se développent pas normalement, ou que les fruits pourrissent, il faut les enlever du potager rapidement.

Je vous recommande également de ne planter des légumes à croissance lente ou encombrantes avec celles qui poussent plus rapidement. Le mieux c’est d’y mettre des variétés ayant les mêmes durées de croissance pour avoir le meilleur rendement possible. Ainsi, vous pouvez même alterner une plante à une autre et faire un choix de rotation sur les cases concernées. Et surtout, n’oubliez pas d’arroser vos légumes.

 

 Pourquoi réaliser un carré potager ?

Pour le plaisir bien sûr ! En effet, avoir des légumes frais pendant toute l’année est une chance. Vous allez même prendre du plaisir à les réaliser un potager. Grâce à la nouvelle recette de jardinage, jardiner devient un vrai passe-temps. Pour les passionnés, ce sera l’occasion d’améliorer les espaces verts chez eux. En plus, cette technique de culture ne nécessite pas une grande expérience, de sorte que même un amateur du jardinage pourra aisément s’y prendre, y compris moi. J

Carré potager : principe de base

Un carré potager est généralement délimité par des bordures en bois (avec de l’acier ou d’autres matières) non traité. Il est également possible de se servir de plessis de châtaignier ou de noisetier tressés.

La hauteur varie selon la préférence mais il est recommandé que la zone de culture soit élevée pour éviter de se pencher à longueur du temps. Les bordures doivent faire 1,20m chacun pour pouvoir créer le coté « carré » et faciliter l’entretien.

La méthode américaine consiste à diviser le grand carré en 16 petits carrés de 30cm de côté. Quant à la méthode française, il est divisé en 9 petits carrés de 40cm de côté. Personnellement, je trouve que la première méthode est plus pratique car on peut y mettre une plus grande variété de plantes.

Carré potager : intérêts et contraintes d’un carré potager

Les intérêts d’un carré potager sont nombreux : peu d’espace utilisé, possibilité de démarrer en toutes saisons, facilité de mise en place de rotation de la culture, … Sans oublier que c’est une méthode naturelle permettant de se passer une bonne fois pour toute des produits phytosanitaires, dangereux pour la santé. Bref, autant de raisons qui incitent à réaliser un carré potager chez soi.

Pour les contraintes, elles se situent à deux niveaux : l’épuisement de la terre utilisée et la promiscuité des plantes. Je m’explique. En fait, la terre est de capacité réduite. Il faut alors effectuer une bonne mise en place de la rotation des cultures et fréquemment semer des engrais verts pour le sol. Un conseil : évitez de mettre de côté des plantes d’une même famille pour empêcher la propagation d’une même maladie.

 

 Les avantages du carré potager

Comme je vous l’ai déjà dit, un carré potager est une méthode de jardinage simple à réaliser. Tout le monde peut donc le faire sans problème. Une expérience dans le domaine serait profitable, certes, mais même si c’est la première fois, vous devriez vous en sortir facilement. Il faut juste suivre les instructions de base quant à la construction des châssis et des carrés.

En plus d’être facile à réaliser, un carré potager est aussi écologique car il ne nécessite nullement l’utilisation d’engrais chimiques et encore moins de pesticides. Et c’est un réel avantage car, en choisissant cette technique de plantation un peu insolite, vous contribuez à la protection de l’environnement et à votre bien être à la maison. A la place des engrais chimiques souvent utilisés dans le jardinage moderne, vous utiliserez des engrais verts comme le trèfle, la moutarde, ou encore le colza.

C’est aussi un excellent moyen pour faire des économies, puisque vous n’êtes pas obligés de débourser votre argent dans des engrais chimiques. Economie en argent seulement ? Non, en temps également. Avec la bonne méthode, vous ne serez pas contraint de surveiller vos légumes chaque heure. Vous pouvez, par exemple, mettre des parcelles surélevées pour ne plus les piétiner et de les refaire à chaque fois. Le désherbage est aussi très simplifié pour cette technique de plantation.

Mais ce n’est pas tout, un carré potager peut produire assez de légumes pour nourrir toute la famille pendant une année entière. Vous ne serez donc plus obligé d’acheter des légumes surgelés au supermarché, qui perdent toutes leurs saveurs et bienfaits. C’est donc un petit investissement en plus pour votre santé et celle de votre famille. Vous aurez donc des produits frais pour une saison, sans oublier le plaisir d’avoir à jardiner et s’occuper de votre plantation personnelle.

Cette approche culturale donne beaucoup d’avantages comme :

  • la possibilité de cultiver sur un petit espace: même si on peut l’étendre si on envie d’avoir un grand jardin en multipliant le nombre de carrés. Cette technique n’est donc pas encombrante ;
  • le fait que tout le monde peut réaliser un carré potager: oui, même un débutant en jardinage peut s’y prendre sans rencontrer de difficulté ;
  • le coté écologique: vous n’aurez pas besoin d’utiliser de pesticides ou autres engrais chimiques pour réussir à cultiver vos légumes. C’est alors une méthode de jardinage 100% naturel ;
  • les besoins en eau sont limités et ne constituent pas de problème: contrairement à une culture classique qui demande beaucoup d’eau. Le carré potager permet d’économiser en eau, mais aussi en graines.

 

 Les atouts du jardinage en carrés

 Il permet de cultiver en quantités justes suffisantes une grande variété de légumes, de fruits ou d’aromatiques.

 Il s’adapte à de petits espaces.

 Les travaux d’entretien sont considérablement réduits, en particulier le désherbage et le binage.

 Le confort de travail est optimal avec la possibilité d’accéder à chaque carré sans jamais se casser le dos en deux.

 Il est esthétique. Les carrés structurent l’espace, avec de jolies allées autour ; les légumes sont mélangés avec des fleurs ou des herbes aromatiques ; des plantations d’ornement peuvent prendre place à la périphérie.

 Il est écologique, grâce à l’attention portée aux qualités du sol, l’accueil et la préservation de la biodiversité.

 

C’est ce qui nous a poussé à réaliser ce site! En effet, pour en apprécier tous ces atouts, nous avons dû beaucoup nous documenter et essayer pas mal de choses…

Sur ce site, vous découvrirez des tests, des conseils ou encore des sélections produits que nous avons effectués. Je commence ici par mon top 5 des meilleurs carrés potagers, pour vous permettre de gagner du temps dans votre choix et commencer du bon pied! Avec ou sans jardin, d’ailleurs…

 

 Comment bien choisir son carré potager ?

L’objectif des carrés potagers est de réussir à moindre effort et à moindre coût (en terme de consommation d’eau) des cultures diversifiées, en quantités adaptées à vos besoins.

Avec les carrés potager, on peut cultiver ses aromatiques, ses légumes ou sus fruits aussi bien sur une terrasse qu’un balcon.

En plus d’être esthétiques et économiques, ces petites surfaces bien délimitées vous permettront de cultiver vos légumes et de diversifier vos récoltes, au fil des saisons.

Mais attention, ce mode de culture a beau être facile à mettre en œuvre, ludique et à la portée de tous, il y a tout de même quelques règles à respecter dans le choix de son carré potager!

Comme je l’annonçais en introduction, les atouts du jardinage en carrés sont nombreux et surtout méconnus.

 

Identifier l’emplacement de son carré potager :

Avant de définir les exigences auxquelles doit répondre votre carré potager, il faudra tout d’abord identifier l’emplacement de ce dernier et l’espace qu’on va lui dédier: le terrain doit être plat et bien ensoleillé.

En effet, outre les apports en eau et une terre fertile, ce qui vous permettra d’obtenir de magnifiques légumes c’est aussi une exposition optimum au soleil.

Il est généralement conseillé de proposer au moins 5-6 heures (idéalement 8 heures) d’ensoleillement à vos parcelles. On privilégie des espaces exposés sud ou sud-ouest, protégé des vents forts et l’on évite également les espaces qui se trouvent directement le long des murs ou sous un arbre.

Mais si ce n’est pas votre cas, ne laissez pas tomber !

Il suffira simplement de choisir les plantes adaptées à votre situation ou encore d’utiliser d’autres solutions de type tables ou encore d’autres formes de carrés potager. Et c’est bien aussi ca notre grande découverte: on peut vraiment intégrer la dynamique des potagers en carrés dans un jardin, sur une terrasse ou un balcon mais aussi dans sa cuisine! Et ce quelque soit son niveau.

 

Choisir un carré potager facile à monter et économique : 

Un carré potager se doit d’être facile à monter et à maintenir. Privilégiez donc des coffrages en bois qui retiennent un volume de terre nécessaire à la culture potagère et qui sont à portée de main et à hauteur confortable.

Un bois épais, résistant à l’humidité, est aussi un véritable plus. Si l’on prendre l’exemple, des potagers fantaisie, en osier tressé, ils sont certes très jolis, mais au bout de 2 ans, il faut les renouveler. Bref, le carré potager est vraiment une solution intéressante.

Néanmoins, la section des planches de bois doit rester raisonnable, car le bois est vendu au mètre cube, mais sans pour autant compromettre la durabilité de votre carré potager.

 

Opter pour un carré potager durable, réparable et évolutif : 

Il est conseillé de prévoir pour chaque côté de votre carré au moins deux planches ! Et ce, afin de permettre le démontage d’une planche, sans que la structure ne risque de s’effondrer sous la pression de la terre.
Il est également possible de planter votre carré en terre à l’aide de piquets en bois. Mais, sachez cependant qu’ils pourrissent assez vite, menaçant ainsi la tenue de l’ensemble.

Il est également très important que le dessus du carré soit droit et lisse afin de pouvoir poser dessus divers accessoires. En effet, si le dessus du carré potager est plat, la jonction entre ce dernier et l’accessoire sera étanche aux indésirables.

Des accessoires permettant de lutter contre tous dangers pouvant saccager le potager (limaces, oiseaux, chats, etc.) sont disponibles ici.

 

Choisir les bonnes dimensions : 

Un dernier critère primordial à prendre en compte pour le choix d’un modèle de potager en carrés est son encombrement au sol, mais aussi sa hauteur.

En général, les modules font 1,20 m de côté (“à la française”, lire ci-dessous), ce qui permet d’atteindre le centre du carré sans avoir à se pencher de trop ou à piétiner la terre pour accéder au centre.

La hauteur, elle, est comprise entre 15 cm et 50 cm. Si vous n’avez qu’une surface dure, il vous faudra un modèle à bords hauts, d’au moins 30 cm.

Sinon, vous ne récolterez pas de façon satisfaisante dans un module bas. Cela convient pour des salades et des tomates cerise, mais pas pour des courges ou des tomates à gros fruits, par exemple. A vous de voir avant l’achat de votre carré potager.

 

 Carré potager : quelques astuces pour réussir votre carré potager

Si vous êtes débutant, j’ai concocté quelques astuces de base pour que votre carré potager soit une réussite. Ainsi donc, pensez à :

  • Semer les graines de carotte entre les rangs, car grâce à leur odeur forte, elles éloignent et font fuir la mouche de l’oignon et la teigne du poireau. Et pour éliminer la mouche de la carotte, vous pouvez ajouter du marc de café dans le terreau avant de parsemer les graines ;
  • Planter le myosotis à côté des framboisiers puisqu’il permet d’éviter la prolifération de vers. Pour protéger vos choux, sachez que l’hysope évite les pontes des mouches blanches nuisibles à leur développement ;
  • Protéger les rosiers contre les limaces, les escargots, les fourmis en y mettant de la lavande. Si vous y ajouter de la menthe verte ou de la poivrée, les pucerons ne pourront supporter de rester longtemps dans votre culture ;
  • Cultiver de l’armoise ou de l’absinthe dans votre carré potager. Ils font fuir beaucoup de types d’insectes non désirables. Ils sont plantés traditionnellement près des groseilliers pour éviter les parasites.

Voilà quelques astuces pour vous aider à réaliser efficacement votre carré potager et avoir le meilleur rendement possible. Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est d’essayer et de voir les résultats.

 

 Un petit peu d’histoire.

Le potager en carrés peut évoquer pour certains les jardins du Moyen Âge ou ceux de curé, mais il est en fait bien éloigné de ces jardins. On doit cette technique très contemporaine à un jardinier américain, Mel Bartholomew.

En 1976, à l’âge de 42 ans, Mel Bartholomew, ingénieur civil, prend sa retraite, fortune faite. Prenant part à l’un des premiers jardins collectifs. Les débuts se font dans l’enthousiasme… mais l’engouement retombe vite : trop de travail, pour une production pléthorique, groupée sur quelques semaines…
Au lieu d’abandonner, Mel Bartholomew s’accroche… il en vient à penser que ce qui freine l’envie de jardiner, c’est le travail et le temps excessifs que cela demande. Il cherche alors une manière de jardiner sans effort, ou presque, pour un jardin qui produirait exactement ce dont les urbains ont besoin : de quoi s’amuser, récolter ses légumes et améliorer les menus de tous les jours.

 

 

 L’école américaine…

Mel Bartholomew a alors l’idée de génie de ramener la culture des légumes, traditionnellement plantés en lignes, à des carrés de 1,20 m de côté. Le carré potager était né.

Des cadres de 25 cm de haut, posés à terre et remplis de terreau, sont subdivisés en 16 cases de 30 cm de côté. Dans chaque case, on cultive entre 1 et 16 légumes, selon leur taille. Les légumes cultivés ont, de préférence, des cycles courts. Ils se sèment et se récoltent en quelques mois et sont cueillis jeunes, à un stade très tendre. La rotation des légumes est donc très rapide et le jardinier ne se lasse pas. Son livre, Square Foot Gardening, publié pour la première fois en 1981 par Rodale Press, est un best-seller vendu à plus de 1 million d’exemplaires ! Cela le conduit à faire des conférences dans tous les États-Unis pour expliquer sa méthode. Il a même son programme télévisé.

 

 A REGARDER = > Mel Bartholomew – “Introducing Square Foot Gardening”

Nous vous invitons à regarder cette vidéo pour mieux comprendre les atouts d’un potager en carrés… version Mel Bartholomew.

 

 

 

 … et l’école française

En France, ce sera Anne-Marie Nageleisen qui a grandement contribué au succès du carré en potager… pour ne pas dire l’avoir créé, à la Française, qui consiste à cultiver un potager nourricier dans des carrés de 40 cm.

Nous vous invitons à regarder cette vidéo pour que vous puissiez juger par vous-même!

 

 A REGARDER = > “Silence ça Pousse !” invite la créatrice du Potager en Carrés à la Française

Nous vous invitons à regarder cette vidéo pour mieux comprendre ce qu’un le potager en carrés “à la Française”… version Anne-Marie Nageleisen.

 

 

 

 

Carré PotagerCarré Potager
Please create your mobile navigation.